Actu Sponsors

L’espoir renaît pour le FC Bavois

17 mai 2015 - by Antoni Turrian 1 442 vues

A l’aube du dénouement de la 1ère ligue, la une s’en est allée gagner à Meyrin 2 buts à 0. Un succès qui permet de garder l’espoir pour terminer le championnat en tant que finaliste.

Qui Viquerat verra

Cette phrase est donc dans toutes les têtes pour cette fin de saison. Les joueurs de Bekim Uka ne sont plus maîtres de leur destin, nous le savons depuis la défaite face à Echallens. Cependant, notre équipe fanion ne souhaite rien lâcher jusqu’à la fin et espère engranger le maximum de points lors des derniers matchs afin de voir ce qui se passera au soir du 30 mai. Date de la réception d’Azzurri.

Eleouet ouvre le score en début de partie

Le FC Bavois débutait les matchs à Genève avec le déplacement à Meyrin. Club qui se bat depuis le début de saison pour le maintien. A égalité avec Martigny avant ce match, les Genevois voyaient d’un bon oeil les 3 points de la victoire, hier, en fin d’après-midi. Mais tout a mal commencé pour Meyrin puisque Eleouet ouvrait le score pour notre 1ère équipe dès la 4ème minute de jeu. Une ouverture du score qui obligeait aux locaux de courir après le score dès les prémices du match, pas évident pour une équipe qui compte que 2 victoires à domicile lors du 2ème tour. Les Genevois se compliqueront encore un peu plus la tâche avec l’expulsion de Diallo à la 56ème minute.

Ouattara conclut le match

La libération viendra en toute fin de partie par Ouattara qui conclut le match de notre 1ère équipe. Une victoire très intéressante des joueurs de Bekim puisque dans le même temps, Le SLO, Azzurri et Echallens perdaient des points. Seule la victoire d’Yverdon, ce dimanche, est une mauvaise nouvelle. Plus que 2 matchs à jouer donc et la possibilité de s’offrir une vraie finale face à Azzurri le 30 mai au stade des peupliers.

Meyrin FC – FC Bavois 0-2 Buts: Eleouet (4ème) et Ouattara (92ème)

FC Bavois : Grosso; Kurtic, Bentayeb, Rossé, Zeneli; Demiri, Zari, Malgioglio (79ème Yldiz), Eleouet (61ème Ouattara), Basha; Rocha (87ème Hill).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Il y a bien longtemps dans une plaine
lointaine, très lointaine...